Seuls 28% des PME sénégalaises ont accès à la commande publique

 Au Sénégal, 97% des sociétés sont des petites et moyennes entreprises (PME) affichant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 milliards de francs Cfa. Selon le directeur général de l’agence pour le développement et l’encadrement des PME (ADEPME), Idrissa Diabira (photo), la plupart de ces entreprises sont dans l’informel et contribuent à 16% du CA global des PME.

 

 

Au nombre des défis que rencontrent ces petites entreprises, la difficulté d’accès à la commande publique et aux financements bancaires. En effet, indique le responsable, seuls 28% des PME du pays ont accès à la commande publique. Il préconise que 50% de cette manne revienne à des entreprises locales.

 

 

En ce qui concerne le financement bancaire, M. Diabira estime qu’ «il s’agit d’un défi à relever, d’autant plus que les entreprises et les entrepreneurs sénégalais font preuve de génie. Il faut qu’ils puissent être accompagnés à faire valoir ce talent et ce génie sur le territoire national mais aussi à l’extérieur».

 

 

Premier pas dans la matérialisation de ce désir d’accompagner les PME sénégalaises, la mise en place du réseau Sénégal PME, un creuset qui «vise essentiellement à optimiser l’offre de services en direction de ces acteurs qui, demain, doivent définir la ligne stratégique, évaluer et contribuer à orienter l’action des différentes agences, directions et structures membres de ce réseau».

 

 

Aaron Akinocho  –  Agence Ecofin  –