Le Sénégal accède à la souveraineté numérique avec l’inauguration de son Point d’échange internet (IXP)

Le Point d’échange Internet sénégalais (SENIX) a officiellement été inauguré mardi 29 août 2017 à Dakar par Monsieur Modou Mamoune NGOM, Directeur des Télécommunications au Ministère des Postes et Télécommunications. Ce nouveau centre de routage du trafic Internet national améliorera la qualité de la connexion Internet au Sénégal par une optimisation de la bande passante, réduira le coût d’accès à internet pour les consommateurs et favorisera l’émergence de l’économie numérique.

Conçu pour orienter le trafic Internet sénégalais depuis Dakar, le point d’échange internet fait économiser 100 Mo bande passante en réduisant l’utilisation du trafic international. Six opérateurs de réseau (Orange, Expresso, ADIE, Arc Informatique, Senix et Tigo) ont commencé à échanger du trafic internet via l’IPX dès le 29 août 2017. L’IXP est piloté par le SENIX, l’organe de gouvernance chargé de réguler les échanges directs du trafic Internet entre les fournisseurs d’accès et de services Internet au Sénégal. Monsieur Cheikh BAKHOUM, par ailleurs Directeur-général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), officie comme Président du Conseil d’administration du SENIX.

Sous l’égide du Ministère des Postes et Télécommunications, la mise en place du Point d’échange Internet a nécessité le travail collégial de 23 entités comprenant l’ensemble des acteurs institutionnels du numérique mais aussi des opérateurs de téléphonie et des fournisseurs d’accès et de services Internet (ADIE, Orange, Tigo, Expresso, Arc Informatique, CSU-Hayo, EXCAF Telecom, Société nationale La Poste, SNRER, Douanes Sénégalaises, CTIC…). « Le Sénégal comptait 8,6 millions de lignes Internet en mars 2017, soit une augmentation de 139% depuis 2014[1]. Il devenait crucial de mettre en place une solution pour accroitre la qualité de la connexion Internet. Désormais, les échanges Internet entre sénégalais n’auront plus besoin de transiter par des routeurs à l’étranger. Nous ne serons plus à la merci du trafic international, car nous avons, désormais notre « Internet local » ; ce qui constitue un gage de souveraineté numérique pour impulser un développement maîtrisé du secteur et ouvre de nouvelles perspectives de croissance et de développement », affirme Cheikh BAKHOUM, Président du Conseil d’administration du SENIX et directeur-général de l’ADIE.

La cérémonie de lancement du SENIX s’est tenue à l’hôtel Pullman du Plateau (Dakar), en présence de Monsieur Moctar YEDALLI, représentant de l’Union Africaine, de Monsieur Mouhamed Tidiane SECK de l’organisation Internet Society ainsi que Monsieur Phil REGNAULD, représentant du Network Startup Resource Center (NSRC).

« Avec « Sénégal Numérique 2025 », le Sénégal s’est doté d’une stratégie ambitieuse pour développer l’économie numérique. Le lancement de notre point d’échange Internet nous permet de franchir une nouvelle étape capitale dans sa mise en œuvre. En effet, avec SENIX, nous renforçons la sécurité du réseau, réduisons sensiblement le coût de la connexion pour les consommateurs tout en améliorant les infrastructures pour les entreprises. Cela permettra de transformer davantage le potentiel de l’économie numérique en réelle opportunité », conclut Modou Mamoune NGOM, Directeur des Télécommunications et représentant du Ministre des Postes et des Télécommunications.

[1] Parc global comprenant les abonnés Internet mobile, clé Internet, fixe haut débit (ADSL), fixe bas débit (≤ 256 kbps) – Autorité de régulation des télécommunications et des postes

À propos du SENIX

Le SENIX est le nom du Point d’échange Internet du Sénégal. Son rôle est, entre autres, de contribuer au développement d’une économie numérique dans le pays par la création d’un marché des télécommunications ouvert. Il devra permettre de garder les échanges locaux d’Internet à l’intérieur du territoire national.

Photo, de droite à gauche : Monsieur Moctar YEDALLI, représentant de l’Union Africaine, Monsieur Cheikh BAKHOUM, Directeur-général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) et Président du Conseil d’administration du SENIX, Monsieur Modou Mamoune NGOM, Directeur des Télécommunications au Ministère des Postes et Télécommunications, Monsieur Phil REGNAULD, représentant du Network Startup Resource Center (NSRC) et Monsieur Mouhamed Tidiane SECK représentant de l’organisation Internet Society.