Le pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal coûtera près de 57,5 milliards francs CFA

Dakar a signé avec la Banque africaine de développement (BAD), un accord de prêt portant sur le projet de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal.

Cette infrastructure permettra de relier les 1 461 mètres linéaires (ml) qui séparent la rive mauritanienne de la rive sénégalaise du fleuve Sénégal. D’une valeur totale de 26,7 milliards francs CFA, ce financement de la BAD représente 46,5% du coût total du projet évalué à 57,5 milliards francs CFA (87,6 millions d’euros).

La construction de ce pont sur le fleuve Sénégal sera accompagnée de la mise en place de structures de facilitation des transports et du commerce. Ainsi, Dakar espère une augmentation du trafic des voyageurs et des marchandises entre les deux rives ainsi qu’une réduction du temps de franchissement opéré jusqu’ici par des embarcations limitées.

Le fleuve Sénégal, frontière naturelle entre la Mauritanie et le Sénégal à Rosso, a pendant longtemps été un handicap sérieux aux échanges entre les deux pays.

La mise en œuvre du pont de Rosso entre dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Depuis 2014, que la BAD s’est engagée à apporter son appui financier à ce plan gouvernemental, l’institution a déjà décaissé un total de 289 milliards de francs CFA au profit du programme, soit 72% des 400 milliards de francs CFA promis.

Claude Biao   – Agence Ecofin-

Une pensée sur “Le pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal coûtera près de 57,5 milliards francs CFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *