Orange Côte d’Ivoire a obtenu un prêt syndiqué de 190 milliards Fcfa de Société Générale pour financer son développement

L’opérateur de téléphonie mobile Orange Côte d’Ivoire a signé le 21 novembre 2016 une convention de prêt avec la Société Générale de Banques de Côte d’Ivoire. L’opération, soutenue par le groupe Société Générale, porte sur l’octroi d’un prêt syndiqué d’un montant de 190 milliards Fcfa à la société télécoms.

 

La facilité de crédit, composée de deux tranches (113 milliards Fcfa remboursable sur 7 ans et 77 milliards Fcfa remboursable sur 4 ans), a été rendue possible grâce à la contribution de six banques locales et internationales que sont BNP Paribas Fortis, BICICI, Chaabi International Bank, BACI, Standard Chartered et SIB.

 

Avec le financement désormais en sa possession, Orange Côte d’Ivoire compte poursuivre ses ambitions de développement pour voir augmenter ses 38% de part de marché. La société veut améliorer la qualité de service et étendre davantage sa couverture réseau sur le territoire national pour booster ses revenus voix et data, attirer davantage de clients dans le Mobile Money, etc.

 

Les fonds désormais en sa possession viennent renforcer sa trésorerie pour la réalisation de ces ambitions. Rappelons que c’est Orange Côte d’Ivoire qui avait mené pour le groupe télécoms l’acquisition de 100% de l’opérateur Cellcom au Libéria en avril dernier ; de 6,5% du capital d’Afrimarket, laplateforme d’achat en ligne dédiée à l’Afrique et basée en France ; et de 100% de la filiale d’Airtel au Burkina Faso en juin dernier.

 

Muriel Edjo   – Agence Ecofin –