Nouvel accord commercial entre le Gabon et l’Egypte 

Dans le cadre d’une visite officielle du président Abdel-Fattah Al-Sissi à Libreville, première du genre pour un chef d’Etat égyptien dans le pays, le Gabon et l’Egypte ont signé ce mercredi 16 août 2017, un accord commercial. Ce nouvel accord vient compléter les autres signées il y a de cela quelques 18 mois au Caire.

A l’occasion d’une visite officielle du président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi, le Gabon et l’Egypte ont signé ce mercredi 16 août 2017 un accord commercial à Libreville. Les documents de l’accord ont été paraphés par les ministres gabonais et égyptien du commerce en présence des deux chefs d’Etat, Ali Bongo Ondimba pour le Gabon et Abdel-Fattah Al-Sissi pour l’Egypte. Il s’agit d’un nouvel accord qui vient compléter ceux conclus il y a quelques mois entre les deux pays.

«L’accord que nous venons de signer complète les six accords signés au Caire lors de mon séjour en Egypte en février 2016 », a d’ailleurs témoigné Ali Bongo Ondimba. Le renforcement des relations dans le secteur commercial entre le Gabon et l’Egypte a souvent été évoqué ces derniers temps. « Nous avons notamment évoqué la probabilité, pour les opérateurs gabonais, tous secteurs confondus, de participer aux différentes foires que nous organisons chaque année dans notre pays. De même que la possibilité d’organiser des rencontres entre hommes d’affaires gabonais et égyptiens sur les opportunités d’affaires offertes par les deux nations », confiait Hisham Mostafa, ambassadeur de l’Egypte auprès le Gabon, le 17 juillet 2014, au sortir d’un entretien avec Christophe Akagha Mba, ministre gabonais de l’Economie et de la Prospective d’alors. Selon le diplomate, les relations politiques entre les deux pays sont  »excellentes » mais il faut les fortifier sur le plan économique.

Aujourd’hui avec cet accord commercial, les deux pays viennent de franchir le pas. Lors du point de presse commun, les deux dirigeants politiques ont affirmé leur volonté de « hisser toujours haut les relations aussi bien politiques que commerciales » entre leurs deux pays. Le raïs égyptien a annoncé que les deux pays envisageaient intensifier les relations à travers la Commission mixte devant se tenir avant fin 2017, en dehors des autres accords portant plusieurs domaines déjà signés. « La prochaine commission mixte économique entre le Gabon et l’Egypte aura lieu très prochainement ici au Gabon », a déclaré le président Al-Sissi. De son côté, le président Ali Bongo a expliqué que la visite du chef de l’Etat égyptien mettait un accent particulier sur une diplomatie plus économique axée sur des échanges commerciaux et l’établissement de nouveaux partenariats bénéfiques pour les deux pays. « Nous sommes confiants que les engagements pris ce jour donneront un élan nouveau à nos relations économiques », a déclaré le numéro 1 gabonais.

La lutte contre le terroriste aussi au centre de l’attention
Si les relations commerciales entre les deux pays ont mobilisé toutes les attentions lors de cette visite de Abdel-Fattah Al-Sissi, d’autres questions aussi ont pu être évoquées. Des sources de la présidence gabonaise, on apprend que la lutte contre le terrorisme, l’éducation, la santé, l’agriculture, le commerce, la communication, les transports, les infrastructures sont autant de secteurs sur lequel les deux dirigeants politique ont échangé durant le séjour de la délégation égyptienne.

Sa visite au Gabon s’inscrivant dans le cadre d’une tournée sur le continent africain, le raïs égyptien s’intéresse tout particulièrement à la lutte contre le terrorisme, un domaine dans lequel son pays a été toujours été intraitable sur le continent. Le sujet a été évoqué tout au long de cette tournée, au Tchad par exemple, un autre pays qui est fortement engagé contre le terrorisme. Attirant de mieux en mieux les investisseurs internationaux et les intérêts d’un peu partout dans le monde, le Gabon s’en avoir les mêmes moyens, peut se révéler comme un partenaire important dans la sous-région d’Afrique centrale pour cette mobilisation du continent noir contre le terrorisme.

 

Emmanuel Atcha   – Le Gabon et l’Egypte désormais liés par un accord commercial –

 

– LTA –