Nouveau record de la production de riz en Afrique de l’Ouest

La reprise de la production de riz en Égypte et de larges récoltes en Afrique de l’Ouest contribuent à une hausse  4% de la production de riz en Afrique en 2016. À 29,7 millions de tonnes (Mt), la production africaine atteint un nouveau record, estime la FAO.

En Afrique de l’Ouest, en dépit de quelques problèmes d’inondation, les cultures ont bénéficié de précipitations abondantes ainsi que de l’appui fourni au secteur dans le cadre des programmes d’autosuffisance. Ainsi, la production devrait s’élever à un record de 14,8 Mt en 2016, en hausse de 4% par rapport à 2015.

 

0_n1

Le Mali enregistrait une hausse de 5% de sa production à un somment de 2,5 Mt (1,7 Mt de riz usiné) grâce à des conditions météorologiques favorables, hors des dommages causés par des inondations le long du fleuve Niger, et à l’État  qui a favorisé l’accès aux intrants, l’expansion des infrastructures d’irrigation et la  mécanisation.

Au Nigeria, des conditions aussi favorables permettraient au pays d’améliorer sa production de 4% à 5 mt (3 Mt usinées). Des efforts visant à réduire la dépendance aux importations sont également en cours au Sénégal. Les pertes potentielles dues aux inondations fluviales et aux  déficits pluviométriques au centre du pays devraient être compensés par les gains dans les principales zones de production qui ont bénéficié de suffisamment de précipitation.  La production devrait atteindre  950000 tonnes (665000 tonnes, riz usiné) en 2016, en hausse de 5 % par rapport à 2015.

En revanche, la Côte d’Ivoire et le Togo feraient exception.

0_n2

(Tableaux source FAO)

 

* estimée, ** prévue

Source : FAO

Commodafrica.com