Le Maroc, première destination touristique africaine

Avec 10,3 millions de visiteurs entrés sur son sol en 2016, le royaume a réussi à supplanter les autres pays d’Afrique. C’est au rang de première destination africaine qu’il se place, détronnant l’Afrique du Sud ou encore l’Egypte.

Publié mardi 15 août, le rapport 2016 de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) fait valoir la sécurité dont jouissent les touristes comme étant la clé de la hausse de la fréquentation et de la dynamique soutenue du secteur.

Le Maroc reste ainsi le pays le plus visible sur la carte du tourisme africain. L’organisation mondiale le place à la tête des destinations prisées du continent, bien avant l’Afrique du Sud (10,04), la Tunisie (5,7) et l’Égypte (5,2) où les arrivées ont dégringolé de 42,5% en raison notamment de la situation sécuritaire.

L’OMT fait par ailleurs état d’un rebond en Afrique du Nord, loù es arrivées ont progressé de 3% grâce notamment à une bonne reprise au troisième trimestre 2016. Des hausses de 7 et 2% ont été respectivement observées en Tunisie et au Maroc, grâce à l’amélioration du niveau de sécurité et au rétablissement progressif du marché russe.

A l’échelle continentale, l’Afrique a accueilli quelque 58 millions de touristes en 2016 – soit seulement 5% du total de voyageurs du monde. Mais ce nombre pourrait grimper pour atteindre les 134 millions en 2030, estime l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) dans son rapport annuel. «Les arrivées de touristes en Afrique ont augmenté d’environ 8% en 2016, selon les données relativement limitées disponibles jusqu’à présent», poursuit l’OMT.

 

Meryem EL MISSI      –  2M –