L’Etat guinéen va dédommager les expropriés de Démoudoula titulaires d’un titre foncier

  Le gouvernement guinéen va indemniser les populations du domaine de la forêt classée de Démoudoula dont les habitations ont été détruites dans le cadre de l’opération de récupération lancée le 13 juillet dernier. Cette indemnisation ne sera soumise qu’à une condition : la possession d’un titre foncier.

« Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire invite les citoyens détenteurs de titres de propriété dont les réalisations sont touchées dans le cadre des opérations de démolition des constructions illégales dans la forêt classée de Démoudoula, à les déposer dans son cabinet dans les meilleurs délais pour des fins de vérification. Les citoyens dont les titres de propriété sont reconnus réguliers bénéficieront d’une indemnisation conformément aux dispositions du code foncier et domanial. Ceux par contre déclarés irréguliers seront rejetés et les auteurs impliqués dans leur établissement feront l’objet de poursuites judiciaires conformément à la loi.», précise le communiqué publié le 19 juillet par le ministre Louncény Camara (photo), à cet effet.

La réaction ministérielle intervient après la descente sur les lieux, la veille, de l’opposant Cellou Dalein Diallo qui avait jugé « inadmissible » la « violence » avec laquelle les opérations de déguerpissement ont été menées, avec notamment la participation du Génie militaire.

Souha Touré  – Agence Ecofin –