L’émirat d’Abu Dhabi effectuera un dépôt de 500 millions $ à la banque centrale du Soudan

Le gouverneur de la Banque centrale du Soudan, Hazim Abdul Gadir, et Abu Dhabi Fund for Development ont signé un accord de dépôts d’un montant de 500 millions $, a-t-on appris de l’agence soudanaise de presse. Les raisons de ce dépôt n’ont pas été données mais ces ressources apporteront un peu d’équilibre dans la balance des paiements de ce pays.

Le Soudan subit de plein fouet les chocs extérieurs, principalement en raison de la réduction des revenus pétroliers, depuis la sécession du Soudan du Sud et en raison de la baisse des prix du baril sur le marché international. Aussi les revenus des autres produits d’exportation (bétail, or , sésame) ont baissé selon des statistiques économiques de la banque centrale.

Dans ce contexte, les réserves de change se sont fortement dégradées, et ne représentent plus que 1,4 mois d’importations, ce qui met de la pression sur l’inflation importée. Abu Dhabi n’est pas le premier partenaire du Golfe a soutenir la position extérieure du Soudan. Le pays a déjà reçu 2,1 milliards $ entre janvier 2015 et janvier 2016.

Agence Ecofin