Le Zimbabwe introduit les billets obligataires

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a promulgué une loi sur la circulation des billets obligataires que le pays a l’intention d’introduire cette semaine pour atténuer la pénurie de dollars sur le marché.

Selon un bulletin gouvernemental extraordinaire publié lundi soir, M. Mugabe a recouru à la Loi sur les pouvoirs présidentiels (sur les mesures temporaires) pour modifier la Loi sur Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ, Banque de réserve du Zimbabwe) en vue de légaliser l’émission des billets obligataires.

Les billets obligataires seront négociés au même taux que le dollar américain.

La RBZ a déclaré que les billets obligataires seront soutenus par une réserve de 200 millions de dollars amérciains fournie par la Banque Africaine d’Importation et d’Exportation.

Au moins 65 millions de dollars de billets obligataires en billets de 2 et 5 dollars seront émis sur le marché en décembre, selon la RBZ.

Les campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale sur les billets obligataires ont commencé le 31 octobre.

Les plans pour introduire les billets obligataires ont déclenché la panique et l’incertitude sur le marché et des Zimbabwéens craignent une stratégie du gouvernement pour réintroduire le dollar zimbabwéen.

Le Zimbabwe a abandonné sa monnaie en 2009 suite à une hyperinflation, pour adopter la circulation du dollar américain et de huit autres monnaies qui incluent le rand sud-africain, la livre sterling, le yuan chinois, le yen japonais et le dollar australien.

Le Zimbabwe est confronté à une pénurie de billets en dollars américains, principale monnaie en circulation depuis le début de cette année en raison d’un déficit commercial croissant et du blanchiment d’argent.

La pénurie s’est aggravée ces dernières semaines car les Zimbabwéens sceptiques s’accrochent à leurs billets en dollars américains.

xinhuanet