Le Ghana sollicite un prêt chinois de 1,5 milliard $ remboursable sous forme de livraisons de gaz

Le Ghana a repris les négociations avec la China Development Bank sur un prêt de 1,5 milliard de dollars remboursable sous forme de livraisons de gaz naturel, a rapporté l’agence Bloomberg le 27 octobre, citant le ministre ghanéen des Finances, Seth Terkper (photo).

Ce prêt, qui servira à financer la construction d’infrastruc²Qtures énergétiques, représente la deuxième tranche d’un accord de financement d’un montant global de 3 milliards de dollars conclu en 2011 entre Accra et Pékin.

Le Ghana avait encaissé une première tranche de 1,5 milliard de dollars qu’il a déjà remboursé par des livraisons de brut à raison de 13 000 barils par jour, avant de surseoir à l’application de l’accord en raison de la baisse des cours du pétrole sur le marché international.

«Cette fois-ci, nous utiliserons le gaz du champ de Jubilee pour rembourser la deuxième tranche du prêt», a assuré M. Terkper.

Le Ghana compte sur la montée en puissance de la production des importants gisements pétroliers de Jubilee et de TEN pour relancer son économie dont la croissance devrait tomber à 3,3% en 2016, soit son plus bas niveau en plus de deux décennies

(Agence Ecofin)