Le Chinois Chongqing Sansheng va construire une usine de produits pharmaceutiques en Ethiopie

Le groupe chinois Chongqing Sansheng a annoncé, dans un communiqué publié le 17 octobre, avoir signé un accord avec les autorités éthiopiennes pour la construction d’une usine de produits pharmaceutiques dans la localité de Dukem (40 km au sud d’Addis-Abeba) pour un investissement de plus de 50 milliards de francs CFA.

Baptisée Sansheng Ethiopia Pharmaceuticals Plc, l’usine devrait générer à terme quelque 300 emplois.

Le ministre de l’Industrie, Mebratu Meles, a estimé que cet investissement traduit un regain de confiance des investisseurs étrangers envers l’Ethiopie où les autorités ont déclaré, le 9 octobre, l’état d’urgence pour réprimer des manifestations hostiles au gouvernement. «Cet investissement arrive au moment opportun, dans un contexte où notre pays se met sur la voie de la transformation socio-économique», s’est félicité M. Meles.

La Chine investit massivement en Ethiopie et dans d’autres pays du continent, tout en restant fidèle à sa politique de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays africains dont les dirigeants apprécient l’absence, de la part de Pékin, de sermons sur les droits de l’homme et la corruption.

Début octobre dernier, le gouvernement éthiopien avait inauguré une ligne ferroviaire reliant Addis-Abeba à Djibouti, qui a été construite par une entreprise chinoise.

(Agence Ecofin)