L’Algérie et le Mali renforcent leur collaboration

Plus de liens, plus de coopération entre le Mali et l’Algérie, c’était l’objectif de la réunion qui s’est terminée jeudi 3 novembre 2016 à Bamako. L’Algérie y était représentée par une importante délégation conduite par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Lors de ce rendez-vous, il n’a pas seulement été question de relations politiques. Cette fois, les deux pays ont également évoqué longuement le renforcement de leurs relations économiques.

C’est un véritable petit virage que prend l’Algérie. Elle s’est rendu compte que son voisin malien ne comprenait pas très bien pourquoi le volet économique des relations ne se développait pas. Et c’est pour rectifier le tir que le premier forum économique Mali-Algérie s’est tenu à l’occasion de la réunion de la grande commission mixte de coopération entre les deux pays.

Les deux parties ont signé une convention fiscale de non double imposition pour les hommes d’affaires maliens et algériens qui souhaitent investir, soit au Mali, soit en Algérie. Plus d’une dizaine d’accords et de conventions ont aussi été signés, dans le domaine par exemple de l’agriculture, dans celui de l’énergie et ou encore dans le domaine bancaire.

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, qui conduisait la délégation de son pays, autre première à ce genre de rencontres, n’a pas caché sa satisfaction. Côté malien, le coup d’accélérateur donné aux relations économiques entre les deux pays est plutôt salué et on espère que les actes suivront rapidement.

Reste que la situation sécuritaire du Mali a également été évoquée. Les Maliens ont soulevé les difficultés d’appliquer l’accord d’Alger, la partie algérienne a pris bonne note.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *