La Chine exhorte l’UE à abandonner ses mesures compensatoires sur les panneaux solaires

La Chine a appelé le mercredi 02 novembre l’Union européenne (UE) à abandonner ses mesures compensatoires sur les importations de panneaux photovoltaïques originaires de Chine.

« Dans l’intérêt des bénéfices mutuels, nous espérons que l’UE abandonnera complètement ses droits anti-dumping et anti-subventions dans les plus brefs délais, afin de remettre le marché sur le rail », a déclaré le porte-parole du ministère du Commerce Shen Danyang lors d’une conférence de presse hebdomadaire.

Ces remarques interviennent après la décision prise le 18 octobre par la Commission anti-dumping australienne de mettre fin à son enquête sur les panneaux solaires chinois.

L’UE a commencé à imposer des droits élevés sur les panneaux solaires chinois il y a trois ans et a prolongé ces mesures fin 2015. Cependant, les appels en faveur d’une diminution des restrictions dans ce secteur se sont multipliés en Europe cette année.

Le député au Parlement européen Christofer Fjellner a déclaré le mois dernier que les mesures de défense commerciale contre les importations de produits solaires en provenance de Chine étaient un cartel soutenu par la Commission européenne rendant la lutte contre le changement climatique plus onéreuse.

Des centaines d’entreprises et d’organisations environnementales européennes ont demandé à la commission d’abolir ces mesures, car les prix des panneaux solaires ont été poussés à la hausse, et le secteur de l’énergie solaire a été affecté.

Les mesures compensatoires de l’UE ont porté atteinte à son propre marché photovoltaïque, a noté M. Shen lors de la conférence de presse.

En tant que partenaires importants, les deux parties doivent se focaliser et axer davantage d’énergie sur la collaboration dans des domaines variés, dont la croissance économique internationale et la lutte contre le changement climatique, a ajouté le porte-parole.

Xinhuanet