Le Kenya reçoit des locomotives construites au Kenya avec un financement de la Chine

Le Kenya a reçu de Chine six locomotives destinées à circuler sur le chemin de fer à voie normale (SGR) construit au Kenya avec un financement de la Chine, et qui entrera en juin dans sa phase d’exploitation d’essai.

 

Une cérémonie a eu lieu mercredi dans une station portuaire de la ville côtière de Mombasa, où les locomotives ont été entreposées lundi.

 

Le ministre des Transports et des Infrastructures, James Macharia, ainsi que des diplomates chinois, ont assisté à la cérémonie de réception de ces locomotives produites par la China Railway Construction Corporation Limited (CRCC).

Dans son discours d’ouverture, M. Macharia a déclaré que la livraison de ce premier lot de locomotives marquait une étape décisive « dans le voyage pour achever le projet de SGR de Mombasa-Nairobi ».

 

Cette ligne ferroviaire de 472 km relie la ville de Mombasa à Nairobi, la capitale kényane, et sera prolongée ensuite jusqu’à la frontière ouest du pays.

 

Ce projet est financé à 90% par la Chine. Les travaux de construction sont menés par la China Road and Bridge Corporation.

 

Le Kenya a acquis 56 locomotives de la CRCC pour assurer le transport des passagers et marchandises sur cette ligne de chemin de fer.

 

« Ces locomotives sont très modernes et nous fournirons un service de qualité (…) Les Kényans se réjouiront des services qu’elles assureront », a déclaré M. Macharia aux journalistes.

 

Quatre de ces six véhicules sont des locomotives DF8B diesel. La DF8B est le principal modèle de locomotive à traction du système ferroviaire chinois, avec une puissance de 3.100 kilowatts et une vitesse maximale de 100 km/h.

 

Les deux autres sont des locomotives d’aiguillage DF7G, d’une puissance de 1.550 kilowatts, qui serviront à guider et déplacer les locomotives et les matériels roulants à l’intérieur de la station.

 

La ligne Mombasa-Nairobi doit entrer en phase d’exploitation d’essai en juin, et ouvrir officiellement pour le début 2018.

 

Le Kenya attend de l’ouverture de cette ligne, première phase du projet de SGR de financement chinois dans ce pays, une augmentation de sa croissance socio-économique.

 

En plus de révolutionner les transports, cette ligne de chemin de fer moderne positionnera le Kenya comme un pôle commercial et industriel, a indiqué M. Macharia.

 

« Ce projet accélérera le développement économique de notre pays », a-t-il dit, ajoutant que le développement de cette ligne de chemin de fer contribuera à la quête de transformation industrielle du Kenya.

 

Le directeur général de la compagnie kényane des chemins de fer, Atanas Maina, a déclaré que l’exploitation d’essai de cette ligne de chemin de fer en juin stimulera la croissance économique et aidera à attirer les investissements directs étrangers au Kenya.

 

Le second lot de locomotives, y compris les locomotives de transport de passagers DF11, devrait arriver au port de Mombasa avant la fin janvier.

 

Cette ligne de chemin de fer financée par la Chine au Kenya devrait à terme être prolongée jusqu’à d’autres pays d’Afrique de l’Est.

xinhuanet

Une pensée sur “Le Kenya reçoit des locomotives construites au Kenya avec un financement de la Chine

Commentaires fermés.