Internet : nouvelles régulations en Chine

Le gouvernement chinois vient de passer de nouvelles lois relatives à la cyber sécurité qui vont encore restreindre la liberté des internautes chinois et des fournisseurs de services présents dans le pays.

 

Cette loi sur la cybersécurité a été adoptée par le congrès national du peuple, la plus haute autorité parlementaire chinoise, et prendra effet à partir du mois de juin 2017. La loi est très large mais impose d’énormes restrictions aux fournisseurs de services et technologies opérant sur le territoire.

 

Ces régulations vont demander aux fournisseurs de services de messageries instantanées et autres fournisseurs Internet d’exiger de leurs utilisateurs de s’enregistrer avec leur véritable identité et informations personnelles. Ils seront également responsables de censurer le contenu prohibé, sans que l’on sache précisément aujourd’hui la nature du contenu à prohiber. En effet, il est précisé que le contenu à censurer est relatif aux informations qui contreviennent au système socialiste, fabriquer ou diffuser de fausses informations afin de perturber l’ordre économique ou encore tout ce qui est susceptible d’inciter au séparatisme ou pouvant mettre en danger l’unité nationale.

 

Un autre point critique est la localisation des données, lesquelles devront être sauvegardées au sein du territoire chinois. Contrairement aux lois de ce type en vigueur dans d’autres pays (on pense notamment à la loi française concernant les OIV), il s’agit de l’intégralité des données consultées ou échangées sur le territoire chinois. Les entreprises seront tenues de signaler aux autorités et à leurs internautes tous les incidents de sécurité dont elles pourraient être victimes.

 

Avant même sa publication, ce projet a vu une opposition forte de la part d’une quarantaine d’entreprises de premier plan qui ont adressé une requête au Premier ministre Li-Keqiang au mois d’août dernier, sans succès.

par Stéphane Larcher

L’informaticien.com