Le flottement de la livre égyptienne implique des pertes pour EgyptAir

En raison du flottement de la livre égyptienne, les pertes déjà significatives de la compagnie EgyptAir sont passées à plus de 819 millions de dollars, pour le compte de l’année fiscale en cours. C’est ce qu’a révélé Sherif Fathy, le ministre égyptien de l’Aviation civile.

Malgré cette situation financière précaire, la compagnie a pu ajouter neuf nouveaux avions à sa flotte pour passer à 62 appareils. Egyptair fait partie depuis plusieurs mois des compagnies apportant une bouffée d’oxygène à un tourisme égyptien à l’agonie.

Comme le souligne Sherif Fathy, « même après que d’autres compagnies aériennes aient suspendu leurs vols en Egypte, après les attentats, Egyptair a continué de transporter des passagers vers l’intérieur du pays ».

A titre de rappel, la Banque centrale égyptienne avait décidé de laisser flotter la monnaie nationale en novembre 2016, une des conditions requises par le FMI pour octroyer un prêt de 12 milliards de dollars au pays.

Servan Ahougnon  –  Agence Ecofin –

Une pensée sur “Le flottement de la livre égyptienne implique des pertes pour EgyptAir

Commentaires fermés.