La Fifa déclare des pertes pour l’année 2016

La Fifa a enregistré sur l’année 2016 des pertes record de 369 M$ (environ 347 M€), dues selon elle à l’adoption d’une nouvelle norme comptable ainsi qu’aux «enquêtes judiciaires en cours» et à certains «investissements inconsidérés» de l’ancienne direction, au premier rang desquels le Musée du football mondial de la Fifa et l’hôtel Ascot à Zurich où l’institution a son siège.

 

«En 2016, la Fifa a également dû faire face à plusieurs dépenses imprévues, à savoir les frais de justice en lien avec les enquêtes en cours des autorités suisses et américaines» ainsi que «les frais d’organisation du Congrès électif extraordinaire de février 2016» qui a vu l’Italo-Suisse Gianni Infantino succéder à Joseph Blatter, peut-on lire dans le rapport, publié vendredi.

 

 

La Fifa a en conséquence dû puiser dans ses réserves. Celles-ci ont chuté de 1,4 milliard de dollars en 2015 à 1,04 milliard en 2016, et pourraient se réduire à 605 millions de dollars à la fin de l’année 2017. L’instance affirme toutefois qu’elles «seront pleinement reconstituées au cours du cycle financier 2015-2018» puisqu’il «est prévu que le niveau des réserves atteigne environ 1 655 millions de dollars à la fin dudit cycle, grâce à la livraison» du Mondial 2018.

 

 
L’équipe Avec AFP

Une pensée sur “La Fifa déclare des pertes pour l’année 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *