Fidel Castro meurt de sa belle mort: l’ultime pied-de-nez à 638 tentatives d’assassinat

Il a survécu à plus de 600 tentatives d’assassinat, défié 10 présidents américains et vu défiler un demi-siècle d’histoire: Fidel Castro, le père de la révolution cubaine, est décédé aujourd’hui à l’age de 90 ans.

 

Le père de la révolution cubaine Fidel Castro est entré dans le Livre Guinness des records comme « la personne qu’on a le plus souvent tenté d’assassiner », soit 638 fois au total, selon les archives de l’Agence centrale de renseignement (CIA) américaine, principal commanditaire de ces tentatives d’homicides, écrit le site Cubadebate.

 

« Les méthodes utilisées pour le tuer ont été multiples, mais toutes ont échoué: des snipers, des explosifs dans ses chaussures, du venin injecté dans un cigare ou dans un stylo, jusqu’à une petite charge explosive dans une balle de base-ball, entre autres », recense le site.

 

La CIA a même engagé son ex-maîtresse, Marita Lorenz, pour lui faire avaler des capsules empoisonnées. Elle les a dissimulées dans son maquillage, mais les capsules se sont dissoutes…

 

En 1961, plus d’un millier d’exilés cubains entraînés par la CIA ont débarqué dans la baie des Cochons. L’opération a été un échec cuisant mais les services secrets n’ont pas abandonné l’idée de réfléchir à des moyens — plus ou moins sérieux — de l’éliminer.

 

En outre, la CIA a tenté, au début des années 1960, d’assassiner le président cubain avec des cachets empoisonnés, grâce à l’aide d’un membre de la mafia de Las Vegas, Johnny Roselli, qui avait des relations indirectes avec des Cubains. 150 000 dollars lui avaient été proposés à l’époque, mais Roselli a refusé l’argent.

 

Six cachets contenant un poison mortel ont été livrés alors à un responsable cubain, Juan Orta, qui avait accès à Castro. « Après plusieurs semaines de tentatives, Orta apparemment a eu la frousse et a demandé à se retirer du projet », peut-on lire dans un dossier sur les activités illégales de l’agence de renseignement rendu public en 2007.

 

Un rapport spécial du Sénat américain, en 1975, révèle que les services secrets américains ont envisagé un temps de verser dans ses chaussures un produit chimique qui déclencherait la chute de sa barbe, ce qui aurait grandement entamé son charisme.

 

En fin de compte, il semble que la CIA ait jeté l’éponge, après tant d’échecs, et n’attende depuis lors que « la solution biologique » au « problème cubain ».

 

Le 31 juillet 2006, à la suite d’une intervention chirurgicale à l’intestin, Fidel Castro délègue provisoirement ses pouvoirs à son frère cadet, Raul. Mais le provisoire s’éternise et Castro entame une lente et pénible convalescence.

 

Le vendredi 25 novembre 2016, 10 ans après avoir transmis le pouvoir à son frère, Fidel Castro s’éteint. Raul annonce que le corps de l’ancien dirigeant sera incinéré au plus vite.

 

https://fr.sputniknews.com/societe/201611261028881445-Fidel-Castro-tentatives-assassinat-mort/

fr.sputniknews.com

 

www.alterinfo.net