Energie : un chaînon de plus dans le maillage solaire sénégalais

L’opérateur allemand, SolarWorld AG vient d’annoncer qu’il va délivrer des modules solaires d’une capacité de 20 MW pour la centrale solaire dans la région du Kahone au Sénégal. Cette dernière fait partie d’une série de projets sensés aider le Sénégal à diversifier son 04mix-énergétique.

Le Sénégal renforce la part de l’énergie solaire dans son mix-énergétique. L’opérateur allemand SolarWorld AG vient d’annoncer qu’il va délivrer des modules solaires d’une capacité de 20 mégawatts pour un système monté au Sénégal. Il s’agit en effet de 77,280 modules solaires polycristallins qui seront installés dans la région Kahone, à environ 100 kilomètres de la capitale Dakar, en Mars 2017. Le contrat a été acquis par l’opérateur autrichien Energie Merl, qui a remporté un appel d’offre lancé par la compagnie nationale, Senelec. L’annonce survient à quelques jours de l’inauguration d’une grande centrale de 20 mégawatts à Bokhol, au nord du pays, 120 kilomètres à l’est de Saint-Louis. Il s’agit jusqu’au là de la plus grande installation d’Afrique de l’ouest. Le projet a coûté quelque 25 millions d’euros qui ont été injectés par des investisseurs étrangers et sénégalais pour monter cette structure en 8 mois.

Rien qu’une étape

Le Sénégal compte améliorer davantage son positionnement dans le secteur des énergies renouvelables. Sur le calendrier gouvernemental, 4 autres grands projets, dont la station du Kahone, sont déjà prévus pour les mois qui viennent. Il s’agit notamment des centrales solaires d’une capacité de 29,5 MW à Santhiou Mekhé, une autre de 29 MW de Mérina Dakhar et une dernière de 15 MW à Diass. D’autres centrales hybrides solaires sont également prévues à Kidira, Goudiry et Médina Gounass.

Par La Tribune Afrique